Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

bandeau-essai

MASTER 2 MÉDIAS & CRÉATION NUMÉRIQUE / EUROMÉDIA

Carte postale de stage: Aurélien Moulinet chez RCF (Dijon)

RCF PARABOLEChaque lundi, un Euromédiateur nous envoie une carte postale de son lieu de stage, qu'il soit en Côte d'Or, ou ailleurs. Aujourd'hui, Aurélien Moulinet nous présente son stage de journaliste à la radio RCF à Dijon.

 

 

Bonjour à ceux qui me liront,


Je vais commencer ma lettre par un « je vous salue ». Ceci étant fait, je passe à la confession, enfin, je dirais plutôt, l’explication de mon travail, le récit de mon stage. Je suis donc posté ici à Dijon. Pour le lieu, je suis désolé, ce n’est pas très original. Passons.


J’effectue mon stage à RCF Parabole au sein du service info (soyons précis).

RCF, c’est une radio locale associative. Je ne vous dirais pas qu’elle est sérieuse, professionnelle, excellente, que c’est la meilleure, cela va de soi.

Mon travail consiste à réaliser des reportages et des interviews pour le journal. C’est assez court comme explication. Vous vous demandez certainement, ce que j’aurais à raconter dans mon mémoire. Alors là, je vous rassure, il y a énormément de confessions que je voudrais communier à mes correcteurs !


Aller sur le terrain, rencontrer les dijonnais, les politiques, les acteurs de la vie économique et j’en passe, mon stage me permet vraiment et concrètement de m’exercer au métier de journaliste. Mais, je vous arrête, tout n’est pas tout rose, je dirais que j’apprends en tombant, ou dirais-je vulgairement, en me « cassant la gueule ». Il faut tomber pour pouvoir se relever. C’est ça l’expérience. C’est beau l’expérience !


Voici venir la petite anecdote, l’usage veut que je vous en rapporte une, mon stage m’a conduit il y a peu derrière les barreaux. Je vous assure ! Je n’étais pas le seul impliqué, un dénommé Frédéric Joly connu de tous, était avec moi et avec d’autres encore.

Je vous rassure, et voici la chute, notre présence en prison était dû au fait que nous (les journalistes) étions invités, pour assister à la distribution de dictionnaires aux détenus.


Si le cœur vous en dit, branchez-vous sur l’essentiel, c’est sur le 88.3 à Dijon.

Pour les plus audacieux, il y a l’internet.

1001915 10152290360253770 1224904320 n

Suivez-nous : icone facebooklogo-google-pluslogo-twitterlogo-viadeopicto uBlink

Université de Bourgogne